Bacchanight 5 (annulée)

Soirée étudiante qui devait avoir lieu le 31 mars 2020

Annulée, en raison de la crise sanitaire du COVID-19

Le 31 mars 2020, à 20 heures, devait débuter la 5e édition de la nocturne étudiante du musée des Beaux-Arts de Bordeaux, la #Bacchanight5. Danse, musique, sciences, arts, littérature, digital, œnologie etc., le musée devait être investi par des étudiants de tous horizons pour revisiter les œuvres des XIXe et XXe siècles.

 
Au programme, des événements ponctuels et en continu et notamment : le Drag show, un défilé sur le thème Drag Queen par Nicolas Trouillet et sa bande ; L’Acte du Feu, une performance audiovisuelle de Marin Pobel, autour de la renaissance symbolique du musée après son incendie en 1870 ou encore Au-delà du cadre, une exposition d’Eva Bidermann dont le projet consiste au déploiement de certains motifs des tableaux hors du cadre, symbole du développement de l’imagination du visiteur. Les étudiants de l’association Artothem devaient mettre en scène les rivalités des artistes de l’époque et faire renaître les débats par le jeu théâtral, entre défenseurs des « Anciens » et des « Modernes ».
 
L’occasion aussi de découvrir des applications numériques conçues par les étudiants de la licence Informatique de l’Université de Bordeaux pour approcher les œuvres de manière ludique : Baccanator, inspiré d’un célèbre jeu consistant à deviner le tableau auquel l’utilisateur pense, ou Trouve-moi !, qui invite le visiteur à retrouver les détails des tableaux, avant de passer au niveau suivant.
 
Autre temps fort prévu, celui proposé par les étudiants en œnologie du Centre de formation professionnelle et de promotion agricole de Blanquefort, accompagnés par Lénaïc Thevelle, caviste bordelais de La CUV (la Cave Utile en Ville) qui auraient posé, lors d’une dégustation, la question de la relation émotionnelle qui existe entre un vin et une œuvre, en essayant de matérialiser gustativement le champ émotionnel qu’elle inspire.
 
Radio Campus Bordeaux, autre fidèle partenaire de la Bacchanight, devait reléguer sur ses ondes, en live, ce rendez-vous particulier entre l’art et les étudiants.
 
Dans le cadre de sa politique de développement des publics, le musée des Beaux-Arts de Bordeaux a organisé en 2016 sa première soirée étudiante lors de l’exposition Bacchanales modernes !, qui a inspiré le nom de Bacchanight. Fort du succès grandissant de ses quatre premières éditions – avec plus de 800 étudiants participants en 2018 et 1 113 étudiants en 2019 -, le musée a fait de cette nocturne étudiante un rendez-vous culturel pérenne dans l’offre bordelaise.
 
 
 
ambiance lumineuse dans les salles du musée pendant la Bacchanight 4

ambiance lumineuse dans les salles du musée pendant la Bacchanight 4