Détails 3 de Franck Tallon

À partir de l'automne 2020, une nouvelle installation visible par tous depuis l’espace public

Une nouvelle commande

Le musée des Beaux-Arts de Bordeaux poursuit ses commandes d’œuvres aux artistes contemporains avec un nouveau projet dans l’espace public, en collaboration avec le designer et artiste Franck Tallon. Il succède à Détails 1 et Détails 2, qui, de 2017 à 2020, invitaient les promeneurs dans le jardin de la Mairie à une déambulation visuelle kaléidoscopique de « morceaux choisis » d’œuvres du musée, à travers un décor de théâtre aérien, reliant les deux ailes du musée, fantôme d’une troisième aile qui figurait dans le projet initial du bâtiment.

Un signal pour le musée

Détails 3 se déploie sur les façades extérieures du musée, cours d’Albret, rue Elisée Reclus et rue Montbazon, ouvrant dans la pierre des fenêtres fictives vers les œuvres et faisant sortir de leur anonymat ces ailes qui, pour de nombreux Bordelais, prolongent simplement le Palais Rohan dans ses fonctions politiques et administratives.

Détails 3 fonctionne ainsi comme un véritable signal pour le musée, il le donne à voir. Composé de portraits qui contemplent les passants, mais qui ne sont visibles que depuis certains points de vue sur la chaussée, il multiplie les jeux de regards, offrant un avant-goût de la délectation visuelle promise par le musée.

Franck Tallon

Franck Tallon est graphiste et directeur artistique. Depuis maintenant plus de 20 ans, au sein de son atelier, il développe des projets de communication et de design dans le domaine de la culture, de l’architecture, de la ville et de ses mutations. Il entretient, tant au niveau local que national, des liens étroits avec tous les acteurs de « la fabrique de la ville » : maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre, médiateurs, diffuseurs, artistes... Il développe aussi des projets d’identités visuelles, d’éditions, d’expositions, de scénographies et d’interventions dans l’espace public (1% artistiques, signalétique, marquage de site, parcours patrimoniaux, ...). Citons notamment le pavillon de la France pour la Biennale d’architecture de Venise en 2008, l’habillage des TER Aquitaine, l’identité visuelle et la signalétique de l’université de Bordeaux, le 1% artistique du théâtre du Quintaou à Anglet, l’identité visuelle et la communication des V3 de Bordeaux Métropole et la signalétique du Nouveau stade de Bordeaux.

Il est par ailleurs directeur artistique de la revue Le Festin, artiste associé au TnBA, directeur artistique et co-fondateur du journal culturel gratuit Junkpage. Il a également été directeur artistique de la Communauté urbaine de Bordeaux de 2009 à 2015.

 

Les images lenticulaires ont été réalisées par les ateliers signalétiques de Bordeaux Métropole.

 

<i>Détails 3</i>, Franck Tallon

Détails 3, Franck Tallon