Jacopo NEGRETTI, dit PALMA LE VIEUX, "Portrait d’homme tenant une lettre et un gant"

(Bergame, 1480 – Venise, 1528)

Portrait d’homme tenant une lettre et un gant.

Huile sur toile. Hauteur : 79 cm. Largeur : 65 cm.
Historique : Ancienne collection Lacaze. Achat de la Ville en 1829.

Au devant d’une niche, un jeune homme richement vêtu est accoudé à un parapet. Dans ce portrait en buste, le personnage est représenté légèrement de trois quarts, sa tête penchée sur le côté et son regard levé vers la gauche, lui donnent un air rêveur. Vêtu d’une chemise blanche, d’un pourpoint de velours grenat et d’une tunique noire sans manches, il est coiffé d’un large béret. Sa main droite posée sur le parapet et tenant une lettre répond à sa main gauche, gantée et tenant un gant.

          

La composition s’appuie sur des horizontales (garde-corps), des obliques (épaules, chapeau) et de courbes (arc de la niche). Le choix de ces lignes et l’emploi de couleurs sombres aux tons chauds contribuent à renforcer la douceur et l’irréalité rêveuse de ce portrait.

C’est à partir du milieu du XVe siècle que le portrait s’impose comme genre autonome en Italie. Elève de Giovanni Bellini (1430-1516), Palma le Vieux excelle dans cet exercice devant faire ressortir la personnalité du modèle. Le visage et le regard sont surtout privilégiés. Les portraitistes utilisent les mêmes procédés : la figure se positionne de léger trois quarts, l’accent est mis sur la lumière et le personnage se tient devant un parapet ou une balustrade. Vers 1515, Palma le Vieux commence à peindre des portraits féminins idéalisés et popularise ainsi la beauté de la Vénitienne aux cheveux blonds, à la carnation claire, aux vêtements somptueux. Tandis que le portrait de Bordeaux se range parmi ses premières réalisations, nombre de ses œuvres, à l’instar de La Bella en 1525 (Madrid, collection Thyssen-Bornemisza), rivalisent avec ceux de Titien.

Image de "Portrait d'un homme tenant un gant" par Palma Le Vieux.© Musée des Beaux-Arts-mairie de Bordeaux. Cliché L. Gauthier

"Portrait d'un homme tenant un gant" par Palma Le Vieux.© Musée des Beaux-Arts-mairie de Bordeaux. Cliché L. Gauthier