Rendez-vous autour de la collection : Réalisme et naturalisme

Visite commentée : Réalisme et naturalisme
Mercredi 26 Mars 2014, 12:00

Réalisme et naturalisme : vous apprendrez

Le réalisme rejette l’inspiration imaginaire du romantisme et le formalisme académique : les réalistes veulent donner une vision objective de la vie contemporaine accessible à tous. Ils donnent ainsi aux choses simples de la vie quotidienne une impression de grandeur et de sérénité. L’œuvre Les Héritiers, 1887 d’Eugène Buland (1852-1926), permet d’évoquer ce courant et de rapprocher la démarche de l’artiste de celle de l’écrivain Guy de Maupassant.
L’histoire de l’art a longtemps attribué à l’impressionnisme, le mérite de la modernité face à la tradition. Cette vision binaire a quelque peu évolué, le naturalisme apparaît comme une troisième voie possible. Sous l’égide de Zola, les naturalistes, par une observation scientifique, s’intéressent au monde qui les entoure. Ils peignent des sujets modernes, observent la vie paysanne et ouvrière avec le désir de représenter le travail pénible mais digne. Le naturalisme est un réalisme plus descriptif et plus analytique. Les œuvres d’Alfred Roll (1846-1919) et d’Alfred Smith (1854-1936) illustrent le courant du naturalisme dans la collection permanente du musée. L’œuvre, Le Vieux Carrier, 1878, d’une rare intensité d’expression constitue un véritable portrait social de l’époque.
 
Vignette : visites commentées, collections du musée des Beaux-Arts de Bordeaux

Visites commentées, collections du musée des Beaux-Arts de Bordeaux