[Hors les Murs] - Présentation revue rosa b

[Présentation] revue web rosa b (éditée entre 2007 et 2014)
Mercredi 25 Mai 2022, 18:00
Présentation du projet éditorial Rosa B, revue web éditée par l’ebabx école supérieure des Beaux-Arts et le CAPC (2007-2014). Exposition d’affiches au Café Pompier, annexe de l’ebabx, consultation de la revue en ligne à l’école.
Conçu et coproduit par le CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux et l’école supérieure des beaux-arts de Bordeaux, le webmagazine semestriel rosa b est un espace dédié à la recherche et à la réflexion qui aborde et questionne les différentes problématiques actuelles de la création artistique.
 
Co-fondée avec le CAPC, conçue en 2007 comme un nouvel espace commun de débats et de réflexions sur la recherche, les pratiques, la transmission et la diffusion de l’art dans le monde, et qui faisait émerger une écriture numérique innovante.
 
En choisissant comme titre rosa b, hommage rendu à la célèbre artiste bordelaise, pionnière de son époque, Didier Lechenne, graphiste de la revue, enseignant à l’ebabx présentera le projet éditorial de ces 6 numéros.
 
 
Entrée libre
 
dans le cadre des événements organisés autour de l’exposition Rosa Bonheur (1822-1899) à la Galerie du musée des Beaux-Arts de Bordeaux et aile nord du musée des Beaux-Arts, 18 mai-18 septembre 2022
et au Musée d’Orsay, 18 octobre 2022-15 janvier 2023.
Bicentenaire de la naissance de Rosa Bonheur.
 
 
Nous aimons Rosa Bonheur pour son côté loufoque et culotté. Nous aimons celle qui réussit à obtenir de la préfecture de Paris une autorisation de travestissement afin d’avoir accès aux foires aux bestiaux. Celle, encore, qui fut l’une des premières femmes responsable d’un établissement artistique : l’Ecole gratuite de dessin pour les jeunes personnes à Paris. Celle, enfin, qui afficha son homosexualité sans ménagement, prit le large, explora les grands territoires vierges à l’ouest de l’ouest, échappant au statut et au rôle assignés aux femmes peintres alors, et pour longtemps encore. La notoriété sociale que connut Rosa ainsi que le formidable succès commercial international que rencontra sa peinture nous fascinent, mais ce qui nous passionne par-dessus tout chez Rosa Bonheur, ce sont ses amitiés avec Buffalo Bill ou l’impératrice Eugénie, pionniers, comme elle, de techniques d’appropriation développées à partir de dispositifs tels que le remake, le re-enactement, l’allégorie et l’inventaire.
 
 
On ne peut plus s’accommoder aujourd’hui d’une politique éditoriale se limitant à des catalogues d’expositions, faisant fi de l’évolution radicale des modes de transformation du savoir et de l’information. On ne peut concevoir le musée comme un espace clos, protégé, faisant fi de notre nouveau rapport à l’espace et au temps. On ne peut plus considérer la notion de patrimoine artistique comme n’étant applicable qu’à des objets physiques identifiés. C’est tout le projet du musée qu’il faut revoir, et Rosa B. constitue un premier élément de réponse.
 
Guadalupe Echevarria (directrice de l’École des beaux-arts de Bordeaux de 1991 à 2014), Charlotte Laubard (directrice du CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux de 2006 à 2013)
Extrait de l'édito du premier numéro de la revue Rosa B.
 
+ d'infos sur chaque numéro édité
rubrique Publications sur ebabx.fr
 

Pour en savoir plus : Rejoindre l'événement Facebook

Infos pratiques :
Mercredi 25 mai, 18h
Café Pompier
7 Pl. Pierre Renaudel, 33800 Bordeaux