[Accrochage] Saison impressionniste (1874-2024)

6 mars-10 juin 2024. Deux prêts exceptionnels du musée d’Orsay

Deux prêts exceptionnels du musée d’Orsay à l’occasion des 150 ans de l’impressionnisme.
Accrochage au sein des collections permanentes, aile Bonheur, musée des Beaux-Arts.

Le 15 avril 1874, 31 artistes, dont les désormais célèbres Monet, Renoir, Degas, Morisot, Sisley et Pissarro, décidaient de s’affranchir des conventions académiques en organisant leur propre exposition en marge du Salon officiel dans l’atelier du photographe Nadar, boulevard des Capucines à Paris. Cette première exposition, suivie de 7 autres jusqu’en 1886, donna le coup d’envoi à l’émergence des avant-gardes du XXe siècle.

Le musée des Beaux-Arts de Bordeaux s’associe aux célébrations nationales du 150e anniversaire de la première exposition impressionniste qui a marqué la naissance du mouvement, en accueillant un chef-d’œuvre prêté à titre exceptionnel par le musée d’Orsay : Le Balcon d’Edouard Manet (1832-1883) et La Cabane des douaniers de Claude Monet (1840-1926), confiée au MusBA par le musée national des Douanes de Bordeaux le temps de ses travaux


Édouard Manet, Le Balcon, entre 1868 et 1869, musée d’Orsay.
Vue au MusBA, aile Bonheur © Photo : F. Deval, mairie de Bordeaux.

La présentation de ces deux invités de marque est l’occasion de proposer un nouvel accrochage mettant en lumière une trentaine d’œuvres des collections pré-, para- et post-impressionnistes du musée autour de Jean-Baptiste Corot et de l’École de Barbizon (Narcisse Diaz de la Peña, Charles-François Daubigny, Henri Harpignies), d’Eugène Boudin et son Port de Bordeaux daté de 1874, l’année de la toute première exposition des impressionnistes, de John Lewis Brown, Louis Tauzin, Alfred Roll, Henri de Toulouse-Lautrec, Auguste Renoir, Berthe Morisot, Mary Cassatt, des Bordelais Alfred Smith et Hélène Dufau, en allant jusqu’à Georges Seurat.


Claude Monet, La Cabane des douaniers. Effet d'après-midi, 1882. © Musée d’Orsay.


Eugène Boudin, Bordeaux. Le voilier blanc. Effet du soir, 1874. © MusBA.

Une riche programmation culturelle accompagne l’événement : des visites commentées autour des deux chefs-d’œuvre invités du musée d’Orsay et du nouvel accrochage des collections pré- et post-impressionnistes du musée ; une Visite en musique avec les jeunes artistes du Pôle d'Enseignement Supérieur de Musique et de Danse Bordeaux Nouvelle-Aquitaine- PESMD ; une conférence autour de Berthe Morisot et les frères Manet, proposée par Isabelle Beccia - docteure en histoire de l’art, chargée de la médiation institutionnelle au musée ; une sieste littéraire et musicale qui permet de découvrir autrement les œuvres (en partenariat avec les Lecteurs migrateurs) ; des ateliers de pratique artistique à la manière de Monet ou de découpage/ collage ; et pour le jeune public, des visites en famille (à partir de 7 ans) et des ateliers pour les 7-11 ans pour « Peindre à la manière de... Claude Monet ». Pour accéder à l'agenda, c'est ici.

Pour connaître les dates des visites commentées, c'est ici.
Pour lire le dossier pédagogique, c'est ici.

En 2024, le ministère de la culture et le musée d'Orsay fêtent les 150 ans de l’impressionnisme. En parallèle à l'exposition Paris 1874. Inventer l’impressionnisme qui se tiendra à Paris, quelque 180 œuvres prêtées exceptionnellement par le musée d’Orsay sont à découvrir dans plus de 30 musées de France.

 

Édouard Manet, Le Balcon, entre 1868 et 1869, détail, musée d’Orsay © Musée d’Orsay, RMN-Grand Palais, Hervé Lewandowski.

Édouard Manet, Le Balcon, entre 1868 et 1869, détail, musée d’Orsay © Musée d’Orsay, RMN-Grand Palais, Hervé Lewandowski.