La Bande à Schnegg

Auguste Rodin (1840-1917)    

Image : Cybèle d'Auguste Rodin. Bordeaux, musée des Beaux-Arts. Photo L Gauthier

Cybèle

1904
Plâtre
Achat de la Ville de Bordeaux à l'occasion du Salon de la Société des Amis des Arts de Bordeaux en 1906, présentée à l'époque sous le titre Figure assise
Hauteur 166 cm
Largeur 80 cm
Profondeur 94 cm

 

Image : Portrait de Lucien Schnegg, vers 1909. Documentation du musée des Beaux-Arts de Bordeaux. Don Jeanne Schnegg, 1985

C'est autour de la figure de Lucien Schnegg (Bordeaux, 1864-Paris, 1909) et de son frère Gaston (Bordeaux, 1866-Paris, 1953), que se regroupent, au début du XXème siècle, quelques jeunes sculpteurs. Ils partagent tous un même intérêt pour les recherches créatives et indépendantes d'Auguste Rodin, et ce sont sous ses encouragements, que ces "praticiens", au talent reconnu, revendiquent leur soif d'indépendance et leur rejet de l'art officiel. Malgré une admiration certaine pour la fougue du maître, leurs créations personnelles restent encore bien sages pour leur assurer une aussi grande renommée.
 
Image : Gaston Schnegg (à gauche), Marcel Jacques et Paul Perrichon. Documentation du musée des Beaux-Arts de Bordeaux. Don Jeanne Schnegg, 1985

Pour reconstituer la « Bande à Schnegg », au côté des frères Schnegg, nous pouvons citer Despiau, Pompon, Drivier, Dejean, Halou, Jane Poupelet, Wlérick, Arnold, Yvonne Serruys, Cavaillon... Certains d’entre eux bénéficient de l’afflux de commandes à Rodin, suite à son exposition de 1900, et se voient accorder la confiance du maître pour la préparation de certains marbres ou agrandissements. C’est le cas de Gaston Schnegg.

Ci-contre : Gaston Schnegg (à gauche), Marcel Jacques et Paul Perrichon (à droite). Ce dernier gravera, d'après un dessin original de Rodin, la carte d'inviation "au banquet offert à Rodin le 30 juin 1903 à Vélizy, à la fin duquel Isadora Duncan a dansé pour la première fois nue, en plein jour, devant les artistes, peintres et sculpteurs qui furent émerveillés de l'incomparable talent de cette grande danseuse" [mention portée sur le dessin original conservé au musée Rodin, Paris, inv. N° D09410]

Image : Carte de remerciements signée par Rodin adressée à Gaston Schnegg. Bordeaux, documentation du musée des Beaux-ArtsLa documentation du musée des Beaux-Arts de Bordeaux, enrichie en 1984 et 1985 grâce à la généreuse donation de Madame Jeanne Schnegg (fille de Gaston), a permis d'identifier certains versements effectués par Auguste Rodin pour la préparation de ses marbres. Le premier identifié est daté du 10 décembre 1902 ; Gaston Schnegg accuse la réception de 200 frs "pour acompte sur l’exécution d’un groupe en marbre" [Le Crépuscule].

 

Carte de remerciements signée Aug Rodin adressée à Gaston Schnegg (ci-contre)

 

Une fidèle et durable collaboration s'installe entre les frères Schnegg et Auguste Rodin. Au décès de Lucien Schnegg, Rodin rédigera un bel hommage (voir ci-dessous) 

Image : Lettre d'hommages écrite par Rodin au décès de Lucien Schnegg. Bordeaux, documentation du musée des Beaux-Arts


La Bande à Schnegg
RodinSi belle, Cybèle