Voir les temps forts du musée en vidéo

Exposition Goya Physionomiste, 2019

Proposée du 23 mai au 23 septembre 2019, en partenariat avec l’Instituto Cervantes de Bordeaux, cette exposition de 40 estampes issues des trois principales séries de Goya (Caprices, Désastres de la guerre et Disparates) a été réalisée par la Chalcographie nationale de l’Académie royale des Beaux-Arts de San Fernando à Madrid, augmentée d'ouvrages anciens et d'un portrait peint de Goya de la collection du musée des Beaux-Arts de Bordeaux. 
 

 

Exposition Suzanne Lafont, Nouvelles espèces de compagnie. Romans 2019

L’exposition photographique a été présentée à la Galerie des Beaux-Arts de Bordeaux du 9 novembre 2018 au 8 avril 2019. C’est une coproduction du musée des Beaux-Arts et de Bordeaux Métropole dans le cadre de la commande artistique Garonne, réalisée avec le soutien du ministère de la Culture.

 

Interview de Patrice Leconte sur Albert Marquet, musée des Beaux-Arts de Bordeaux - Station Ausone, 2018

À l’occasion de sa venue au musée des Beaux-Arts de Bordeaux le 10 octobre 2018 pour un rendez-vous avec le public autour d’Albert Marquet, Patrice Leconte raconte sa rencontre personnelle avec l’œuvre de l’artiste. Cet entretien, chez Station Ausone – Librairie Mollat, est illustré par les œuvres du musée.

 

Exposition Daniel Dezeuze et Albert Marquet. Mise en regard, 2018

Rencontre avec l’artiste Daniel Dezeuze autour de l'exposition Daniel Dezeuze/Albert Marquet. Mise en regard du 28 septembre 2017 au 7 janvier 2018.
Pour la première fois, les dessins de ces deux artistes sont réunis et exposés. Dezeuze évoque Marquet et son intérêt pour l’eau et les falaises qui dominent la mer ainsi que l’atmosphère particulier des ports que Marquet a peint toute sa vie, tout comme Dezeuze en tant que jeune peintre.

 

Exposition Georges Dorignac, le trait sculpté, 2017

Rencontre avec Sandra Buratti-Hasan, commissaire, autour de l'exposition « Georges Dorignac, le trait sculpté » à la Galerie des Beaux-Arts de Bordeaux, du 18 mai au 17 septembre 2017.
Coproduite avec le musée La Piscine-musée d'Art et d'Industrie André Diligent à Roubaix, cette exposition présente une centaine d'œuvres inédites de Georges Dorignac. L’exposition évoque aussi la contribution de Dorignac dans le domaine des arts appliqués et son exceptionnel « sentiment décoratif », à travers des projets présentés pour la première fois au public et restaurés spécialement à cette occasion.

Rencontres autour de l'exposition La nature silencieuse, paysages d’Odilon Redon, 2016

Rencontre avec Robert Coustet, écrivain et historien de l’art, Sandra Buratti-Hasan, conservatrice du patrimoine, et Sophie Barthélémy, directrice du Musée des Beaux-Arts, autour de l'exposition « La nature silencieuse. Paysages d'Odilon Redon » présentée à la Galerie des Beaux-Arts de Bordeaux du 9 décembre 2016 au 27 mars 2017, en partenariat avec le musée des Beaux-Arts de Quimper.

Exposition Fantastique ! L’estampe visionnaire de Goya à Redon, 2016

Entretien avec Valérie Sueur-Hermel, commissaire de l'exposition, à l'occasion du montage de l'exposition Fantastique ! L’estampe visionnaire de Goya à Redon à la Galerie des Beaux-Arts de Bordeaux du 30 juin au 26 septembre 2016.

Exposition : Bacchanales modernes !, Le nu, l’ivresse et la danse dans l’art français du XIXe siècle, 2016

Cette exposition exceptionnelle, à la fois en raison de son sujet inédit et de son caractère pluridisciplinaire au croisement de tous les arts (beaux-arts, arts décoratifs, photographie, musique, danse...), a été organisée en partenariat avec le Palais Fesch à Ajaccio.

Exposition Bordeaux-Italie : échanges & visions artistiques XVIIe-XXe siècles, 2015

Entretien avec Marc Favreau, commissaire d'exposition, qui présente Bordeaux - Italie : Echanges et visions artistiques XVIIe-XXe siècles, visible au musée des Beaux-Arts de Bordeaux du 7 mai au 26 octobre 2015.
Cette exposition est constituée de trois parties : l’histoire du goût pour l’Italie depuis le XVIIe siècle, l’histoire et le paysage italien et l’étude des maîtres par des peintres et sculpteurs français des XIXe et XXe siècles.

Nos archives ! Time lapse 2013  : préparation de la réouverture du musée des Beaux-Arts de Bordeaux 

Nos archives : performance autour de l'exposition Montparnasse/Saint-Germain-des-Prés, 2013

Réalisation d'une œuvre dans le cadre de l'exposition Montparnasse/Saint-Germain-des-Prés : abstractions d'après-guerre présentée au musée des Beaux-Arts de Bordeaux.
L'œuvre créée en hommage aux peintres de l'abstraction lyrique, réalisée le 14 décembre par le musicien Etienne Rolin et l'artiste Dominique Pichou, a été exposée en gare de Bordeaux Saint-Jean jusqu'au 21 janvier 2013.

 

Pièces pour piano de Schoenberg et "Schoenberg hommage" par le quatuor Etienne Rolin, jouées le mercredi 9 janvier 2013 au Musée d'Aquitaine, dans le cadre de l'exposition Montparnasse/Saint-Germain-des-Prés à la Galerie des Beaux-Arts.

Ce concert Hommage à Schoenberg est composé de deux parties : Pièces pour piano de Schoenberg puis Hommage à Schoenberg par le quartuor d'Etienne Rolin. Pendant cette deuxième partie, l'artiste Dominique Pichou réalisa une peinture aux allures gestuelle et lyrique.


Nos archives : un exemple de restauration à l'occasion de la préparation de la réouverture du musée, 2013

Lors de la restaurations de cette sculpture en terre cuite, la restauratrice du musée des Arts Décoratifs et du Design, Guiseppina Ferrara, s'interroge sur les choix d'intervention sur la patine. Cette œuvre La Mort de Sapho d'Eugène Carrier-Belleuse appartient au musée des Beaux-Arts de Bordeaux et a été placée dans l'aile nord du Musée à sa réouverture.
 

Lors de la restauration de La Mort de Sapho par la restauratrice Guiseppina Ferrara, il a fallu choisir d'intervenir sur les restaurations plus anciennes et sur les lacunes de l'œuvre. En effet, celle-ci perdait en lisibilité. Pour cela, Guiseppina a restauré le bras de Sapho à l'aide d'un plâtre entièrement réversible.

Nos archives : pesée des sculptures

Après les travaux de réaménagement de l'aile nord du musée des Beaux-Arts, il a été prévu d'installer une série de sculptures du 19e siècle au centre du parcours. La pesée de ces trois sculptures en vue de l'installation du "chemin de sculptures" dans l'aile nord a été nécessaire pour s'assurer de la résistance des sols. La pesée a été effectuée par l'entreprise Bovis et les équipes techniques du musée des Beaux-Arts de Bordeaux.

Nos archives : transport des grands formats de l'aile nord vers l'aile sud du musée

Dans cette vidéo, vous verrez en détail le décrochage de la toile, le démontage du cadre, le transport et l'installation d'une des plus grandes peintures du musée L'Embarquement de la duchesse d'Angoulême à Paillac (326x504cm), peinte par Antoine-Jean Gros en 1818.
Lors des travaux de réaménagement de l'aile nord du musée, les toiles de grands formats ont dû être transportées dans l'aile sud. Ces opérations impressionnantes ont nécessité une organisation minutieuse et beaucoup d'attention de la part des équipes du musée, aidées par la société Bovis.
 

Vidéos au musée

Vidéos au musée © Musée des Beaux-Arts, mairie de Bordeaux